En un "copier-coller", empêchez Facebook de collecter vos données pour son IA

Publié le 27 mai 2024 à 11:04

Meta propose une solution pour s'opposer à la collecte de ses données privées prévue pour alimenter ses outils d'intelligence artificielle.

Meta poursuit ses efforts pour rester dans la course à l’intelligence artificielle (IA). Des efforts qui se traduisent par l’exploitation des données personnelles des utilisateurs de Facebook pour alimenter ses expériences d’IA, prévient le réseau social. La bonne nouvelle, c’est que les utilisateurs qui le souhaitent peuvent s'opposer à l'utilisation de leurs informations dans ce but.

 

Une disposition qui a certainement été mise en place pour se conformer au Digital Markets Act de l’Union européenne. La mention des "intérêts légitimes" pour justifier l’étendue des données collectées ne laisse en effet que peu de doute.

Meta propose une solution pour s'opposer à la collecte de ses données privées prévue pour alimenter ses outils d'intelligence artificielle.

S’opposer à la collecte de données

Dans son message envoyé à ses utilisateurs, Facebook indique que sa collecte de données en vue de l’amélioration de son intelligence artificielle prendra effet à compter du 26 juin prochain. En attendant, les utilisateurs ont la possibilité de demander à ce que leurs informations personnelles ne soient pas exploitées dans ce but.

 

Un lien "right to object" – seul passage du texte en anglais – renvoie, en effet, vers une page dédiée – difficilement accessible depuis les paramètres Facebook. "Vous avez le droit de vous opposer à l’utilisation de vos informations partagées sur nos produits et services par Meta dans le but de développer et d’améliorer son IA. Vous pouvez soumettre ce formulaire pour exercer ce droit", peut-on lire en préambule.

 

 

Pour profiter de ce droit, vous n’aurez qu’à remplir quelques informations personnelles, dont votre pays de résidence et adresse mail, mais vous devrez surtout motiver votre opposition. Meta exige, en effet, que vous expliquiez l’incidence que le traitement de vos données pourrait avoir sur vous. Par ailleurs, "toute information supplémentaire qui pourrait aider à examiner votre opposition" est la bienvenue.

 

 

Plus simple, copiez-collez ce lien dans la zone où vous devez motiver votre opposition: https://www.autoriteprotectiondonnees.be/citoyen. Une ou deux minutes après, Facebook vous enverra un email qui précise ceci: "Nous avons examiné votre demande et nous allons respecter votre opposition. Cela signifie que votre demande sera appliquée à l’avenir."

Quelles données personnelles collectées?

 

Les publications, photos et leurs légendes, ainsi que les messages envoyés à une IA sont susceptibles d’être exploités pour améliorer les expériences d’intelligence artificielle de Meta. En revanche, le contenu des messages privés ne sera pas utilisé, précise l’entreprise américaine.

 

Vous n’utilisez pas de produits Meta? Cela ne vous protège pas d'une exploitation de vos données par l'empire de Mark Zuckerberg. Et même si votre demande d'opposition est acceptée, cela ne préserve pas entièrement vos données personnelles d'une exploitation.

 

Meta précise, en effet, qu’il peut "toujours traiter des informations vous concernant pour développer et améliorer l’IA chez Meta, même si vous vous opposez à leur utilisation ou que vous n’utilisez pas nos produits et services", et ce, dans deux cas de figure: si vous ou vos informations "apparaissez sur une image partagée sur nos produits ou services par quelqu’un qui les utilise" ou que vous "êtes mentionné·es dans des publications ou des légendes partagées par un tiers sur nos produits et services".

 

 

23 mai 2024 10:31 Mise à jour 24 mai 2024 12:09

 

Ajouter un commentaire

Commentaires

PGI
il y a un mois

mercii de l'info